Une narration en constante évolution, fruit d'une gestuelle décomplexée et impétueuse. En s'affranchissant de certaines contraintes, Sophie Bassot propose le paysage comme un texte, dont les pigments sont des mots, les glacis la ponctuation. Le spectateur devient lecteur d'une histoire qu'il s'approprie. D'une série à l'autre, depuis des années, Sophie s'éprouve au travers de ses grands formats et se confie avec les plus petits, jusqu'à l'épuisement.


Actualités

Interventions

Arahm, Strasbourg (F)

28 septembre au 29 octobre 2017

Les expositions à venir

Galerie Pictura, Besançon (F)

3 novembre au 30 novembre 2017

 

 




 

Conception  ]5973[